Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : carly1
  • : Le blog de Carly
  • Contact

Recherche

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 16:13

L'échec scolaire est un des facteurs qui entraîne la déscolarisation en Afrique, quelques pistes de réflexion sont proposées dans cet article, afin de mieux comprendre les causes de cette déperdition.

Le constat

Malgré le progrès accompli dans le domaine de la scolarisation en Afrique, le rap­port de l'UNESCO montre que 50 mil­lions d’en­fants ne se­ront tou­jours pas sco­la­ri­sés d’ici à 2015 sur le conti­nent et des mil­lions d’autres aban­donnent l’école avant de ter­mi­ner leur cycle pri­maire.

Les causes de l'échec attestées jusqu'à présent

L'échec scolaire est une des sources de cette déscolarisation. De nombreux chercheurs et spécialistes ont essayé de déterminer les causes de cette déperdition afin d'y apporter des solutions concrètes, cependant, jusqu'à présent le monde de l'éducation se heurte à un mur. La communauté scientifique penche plutôt ses théories sur l'échec scolaire des enfants, mais selon quelques recherches récentes, la qualité de la formation des enseignants compte beaucoup dans cet échec.

Recherches récentes

Citons l'exemple de l'école de formation des enseignants à Madagascar, une recherche a démontré qu'entre 1986-1990 le taux de réussite même de la formation est de 36% au bout de 5 années d'études. Les causes attestées à cet échec est le déséquilibre entre le volet académique et le volet professionnel de la formation.

Conséquences

Les élèves-enseignants n'ont pas eu assez de pratique pour aborder l'enseignement, ainsi quand ils arrivent dans leur milieu de travail, ils ne réussissent pas à rendre effectives les théories qu'ils ont apprises dans leur école de formation. La déperdition scolaire survient plus tard vu l'inexpérience de l'enseignant.

Autre raison de l'échec scolaire

L'autre cas concernant l'enseignant est le fait que les bailleurs de fond privilégient en Afrique le recrutement des professeurs qui n'ont aucune qualification pour enseigner mais à qui l'on donne quelques stages de formation de quelques semaines. Ces types d'enseignants se heurtent à de grandes difficultés quand ils enseignent car ils ne sont pas du tout préparés à être confrontés à l'acte d'enseigner, dans ce cas ce sont encore les élèves qui en sont victimes.

Piste de recherche

Une autre piste de recherche aussi est à explorer : celle de l'élaboration du programme scolaire qui est non adapté à la réalité des pays en Afrique. Les élèves ont des difficultés à suivre un programme enseigné dans une langue qui n'est pas la leur, ainsi que des matières qui ne correspondent pas à leur mode de vie.

1 Classe du collège Paul VI | Source | Author Ratafiote | Date 2009-

Partager cet article

commentaires

Ngoya sacket Isidore 15/09/2015 11:20

Il faut ajouter à cela la pauvreté des parents a assuré normalement leurs responsabilités sur l'éducation des enfants en ce sens qu'ils n'arrivent pas à payer certains frais scolarités des enfants.

Liens